En 2009, Simon Guiochet co-fonde l’association L’Œil d’Oodaaq, et créé le Festival Oodaaq deux ans plus tard en s’entourant d’un collectif d’artistes et de commissaires d’exposition. Il assure alors la coordination des actions de l’association ainsi que la direction artistique.

Depuis 2018, il se consacre pleinement à la direction artistique de l’association en réalisant seul ou en animant des groupes de programmation, la diffusion des œuvres vidéos de L’Œil d’Oodaaq.

Depuis 2011 L’Œil d’Oodaaq publie annuellement son appel à projet afin de présenter un aperçu de créations d’image en mouvement sous toutes leurs formes dans le cadre de son Festival et lors de ses collaborations annuelles.

Cet appel à projet est largement diffusé grâce à un réseau international de Festivals d’Art vidéo : chaque années environ 500 artistes d’une soixantaine de nationalités nous font parvenir leurs travaux réalisés pour la plupart les 2 années passées.

Ce foisonnement d’œuvres enrichit toujours plus un fond vidéo permettant d’affiner toujours plus des propositions de diffusion suivant des thématiques et cadre de diffusions.

Les œuvres sélectionnées répondent aux problématiques de la ligne artistique de L’Œil d’Oodaaq. Elles abordent toujours de biais notre monde, elles explorent les divers processus de fabrication/diffusion d’images en mouvement, questionnent nos rapports aux images et à leurs supports, et nous surprennent par une dé-construction d’un langage afin de nous rappeler l’infinité des possibles.

Des œuvres qui nous proposent des images nomades et poétiques.

Ces explorations se retrouvent également dans les manières de présenter les œuvres. Pas seulement leurs supports, mais le cadre d’un événement artistique. Au cœur d’une profusion d’images aujourd’hui, comment proposer des œuvres nomades et poétiques si ce n’est en inventant un cadre décalé, afin de susciter la curiosité.

Les propositions de programmation artistiques peuvent se faire en lien avec une thématique d’un lieu d’accueil et aussi se travailler en groupe de programmation.

Porter une réflexion sur les images qui nous entourent aujourd’hui et nos rapports avec elles en se basant sur des productions d’artistes est une réflexion au cœur des préoccupations de nombreuses structures ce qui nous permettent de collaborer aussi bien avec des festivals de cinéma, d’Art vidéo, que des médiathèques, écoles, etc……

Nous défendons la rémunération des artistes et pour toutes présentations des droits de diffusion sont appliqués.

Les évènements et présentations d’œuvres sont également accompagnées de médiations, que ce soit des rencontres avec les artistes, programmateurs, ou bien des ateliers de pratique.

Nous sommes aujourd’hui entourés d’écrans qui diffusent toutes sortes d’images vidéo. En s’appuyant sur notre fond vidéo nous explorons l’ensemble de ces possibilités et les différents degrés d’attention en lien avec ces cadres de diffusion afin d’y proposer des vidéos d’artistes.

Expositionsprojections de programmes, et installations nomades