-Suspensions-

Sculpture – Installation réalisée in-situ- 2011

 

Des cailloux, trouvés dans les environs d’un village abandonné, sont suspendus sur les poutres restantes dans plusieurs maisons.
De différentes tailles et poids, accrochés par une simple ficelle à des hauteurs variables, les cailloux créent un champ de tension à l’intérieur des maisons sur le point de s’écrouler. En accentuant les forces entropiques et les tensions présentes à travers l’ensemble du village, une double suspension apparait : dans l’espace, mais aussi – et surtout – dans le temps. Est mis en oeuvre une opposition forte entre, d’un côté, une impression d’arrêt dans le temps, de suspension, de calme et de légèreté, et, de l’autre côté, une accélération du temps de décrépitude et un danger d’effondrement imminent. L’installation prend la forme d’une épreuve de force dont le résultat est en suspens.