Nous développerons ici une approche poétique de l’image en mouvement, non comme un support de narration mais comme un language d’expression graphique pouvant se combiner et dialoguer avec du son ou du texte.

Que ce soit en prenant comme point de départ une bande sonore, un texte ou des images, l’idée de cette thématique d’ateliers est de chercher des correspondances, ou des distances pour créer une œuvre d’expression complète.

Durée

Le développement de cette thématique peut prendre de nombreuses formes. Elle peut aller de deux séances à une dizaine.

Nombre de participants

10 personnes max.

Théorie

Étude des rapports sons/images/textes. Théorie de montage.

Visionage de productions d’artistes, de clips de musiques, de ciné-concerts.

Apprentissage

Réflexion sur les rapports sons/images/textes. Développer un moyen d’expression différent d’une construction plus narrative d’un récit.

Pratique

Cette matière première : texte, une bande sonore ou d’images peut être amenée à l’avance ou réalisée lors d’un premier rendez-vous.

Il s’agit ensuite d’enrichir, de faire dialoguer, de questionner cette matière avec d’autres médium.

Logiciel de montage libre de droits

Intervention sur pellicule (si les images sont produites sur ce médium)

Exemples d’ateliers

Atelier “Film de paysage” a Loudéac – Août 2020 – coordination UFFEJ

Atelier images et sons – centre Léo Lagrange de Vallons de Bretagne – juin 2020

Atelier pellicule 16mm & musique-un partenariat entre l’école d’art et le conservatoire de Fougère

Atelier clip de musique sur pellicule 16mm-Maison d’arrêt de Saint-Malo

Une version live peut être imaginé par les participants. Des collaborations peuvent également être imaginées pour l’écriture de textes ou la création sonore.